Plombage tombé: Traitements

Plombage tombé: Traitements

Pour une petite partie de la dent

Le dentiste peut choisir de polir la partie tranchante pour le confort du patient sans la réparer. Il peut aussi rebâtir la dent en résine composite collée (plombage blanc) ou en amalgame dentaire (plombage gris). Pour des raisons de santé, cette option n’est pas offerte à notre clinique dentaire (voir toxicité du mercure).

Pour une grande partie de la dent qui n’atteint pas la partie vitale

Le dentiste peut choisir de rebâtir la dent en résine composite collée (plombage blanc) ou en amalgame dentaire (plombage gris). Pour des raisons de santé, cette dernière option n’est pas offerte à notre clinique dentaire (voir toxicité du mercure).

Dans le but de renforcer la dent, une obturation en céramique peut être collée à votre dent. Cette option redonne environ 98 % de la force de votre dent à son état naturel. Il est possible d’accomplir cette procédure avec la technologie CEREC offerte au cabinet en une seule séance. Ainsi, vous repartez chez vous avec votre incrustation le jour même. On utilise aussi des incrustations ou des couronnes en céramique fabriquées au laboratoire lorsque la situation nécessite des matériaux plus résistants en couche mince (or ou zircon) ou lorsque les considérations esthétiques nécessitent la collaboration d’un technicien de laboratoire, comme pour une réhabilitation impliquant les dents antérieures. Dans ces cas, une restauration provisoire sera installée au premier rendez-vous et la restauration finale sera installée à une autre visite deux à trois semaines plus tard.

Pour une grande partie de la dent qui atteint la partie vitale

Si la surface de la partie vitale touchée est petite, le dentiste peut tenter de mettre un pansement sédatif sur la partie exposée de la pulpe. Dans certains cas, il est possible de noter une cicatrisation de la pulpe et une guérison complète. En attendant l’évolution de la situation, le dentiste pourra choisir de mettre un matériau temporaire, de rebâtir la dent en résine composite collée (plombage blanc) ou en amalgame dentaire (plombage gris). Pour des raisons de santé, cette dernière option n’est pas offerte à notre clinique dentaire (voir toxicité du mercure).

Si une grande surface de la pulpe est touchée ou que la dent est très douloureuse, il sera alors nécessaire d’effectuer un traitement de canal. Ce traitement consiste à garder la coquille solide de la dent naturelle et d’enlever la partie molle (la partie vitale) à l’intérieur. Si la structure restante de la dent et de son support est en bon état, il est d’usage de procéder au traitement de canal à ce stade. Par ailleurs, pour diverses considérations (par exemple : la dent ne contribue pas à la mastication; une prothèse de remplacement est déjà prévue et pourrait inclure aussi cette dent; on veut éviter le traitement de canal en raison du risque d’infection chronique; etc.), il est aussi possible d’extraire la dent à ce moment (voir traitements de canaux).

Lorsque le traitement de canal sera complété et la dent non-douloureuse, une reconstruction de la dent ou des tiges en or ou en fibre de carbone (pivots) seront mises en place. Celles-ci serviront d’ancrage pour la restauration définitive, le plus souvent une couronne. Selon la situation, il est possible de fabriquer la couronne avec la technologie CEREC offerte au cabinet en une seule séance. Ainsi, vous repartez chez vous avec votre couronne le jour même. On utilise aussi des incrustations ou des couronnes en céramique fabriquées au laboratoire lorsque la situation nécessite des matériaux plus résistants en couche mince (or ou zircon) ou lorsque les considérations esthétiques nécessitent la collaboration d’un technicien de laboratoire, comme pour une réhabilitation impliquant les dents antérieures. Dans ces cas, une restauration provisoire sera installée au premier rendez-vous et la restauration finale sera installée à une autre visite deux à trois semaines plus tard.

Pour une dent cassée sous le niveau de la gencive ou de l’os

Dans certaines situations, il arrive que la dent se casse sous le niveau de la gencive ou de l’os. Dans le premier cas, il est possible d’ajuster le niveau de la gencive avec un laser directement à la clinique (gingivectomie laser). Cette procédure permet au dentiste de dégager la dent et de la réparer de façon optimale.

Dans les cas de fracture des dents située profondément sous la gencive ou même jusqu’au niveau osseux, il est possible d’enlever de l’os et de la gencive au pourtour de la dent (allongement de couronne clinique) pour pouvoir la réparer. Pour la meilleure santé des gencives, le rebord de la restauration devrait être situé à au moins 3 mm de distance du niveau osseux. Un dégagement moindre occasionne de l’inflammation des gencives. L’allongement de couronne permet de recréer ce dégagement optimal entre le bord de la restauration et le niveau de l’os. Cette procédure peut se faire avec des instruments conventionnels (lame de bistouri et turbine) ou avec un laser spécifique aux tissus durs du corps. Une fois l’allongement complété, la dent paraîtra plus longue. Une réparation, le plus souvent une couronne, pourra alors être réalisée pour renforcer la dent. Si la dent est cassée trop loin sous la gencive et l’os, il est parfois nécessaire de l’extraire. Lorsque l’allongement de la couronne est envisagé, il faut évaluer si cette procédure a un bon pronostic. En effet, cette procédure a pour conséquence d’éliminer de l’os qui pourrait être utile si on veut avoir recours à un implant plus tard… Ainsi, dans le cas où le pronostic n’est pas bon, il serait préférable d’extraire la dent et de procéder à la mise d’un implant pendant que l’os nécessaire est présent en bonne quantité.

Les matériaux de restauration

Dans cet article, nous discutons des différents matériaux pour restaurer les dents.

Lire la suite »

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. M'baye Fall dit :

    J’ai une molaire plombée avec un amalgame gris. Et la dent est fêlée laissant apparaître une partie du plombage. Et cela semble chauffer ma langue quand elle se frotte à la partie découverte du plombage qui est à nue ! Est-ce dangereux?

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour,
      si votre dent s’est cassée et que cela laisse une arrête tranchante au niveau de la restauration en amalgame, il est normal que cela irrite votre langue. Il serait indiqué de consulter un dentiste afin de restaurer la dent qui s’est cassée. Cela rendra votre langue très heureuse tout en permettant un meilleure nettoyage de la dent (des débris d’aliments et des bactéries se coincent dans la cavité qui a été créée lorsque votre dent s’est cassée, ainsi, si le tout n’est pas facile à nettoyer cela augmente le risque qu’une carie se forme à cet endroit. Étant donné que cela peut être profond dans la dent, il serait bon d’y voir rapidement afin d’éviter de vous retrouver avec une atteinte de la pulpe de la dent.

      Les dentistes de la Clinique Dentaire Galt

  2. Lhotellier dit :

    Bonjour , j’étais en train de manger et mon amalgame gris est tombé. Que dois-je faire ? Je n’ai hélas pas de dentiste. Parti en retraite. Puis-je rester longtemps ainsi sans mon amalgame . C’est une dent dévitalisée . Je pense même que c’est une couronne plutôt qu’un amalgame .
    Merci de bien vouloir me répondre rapidement.
    Bien amicalement
    Madame Lhotellier

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Madame Lhotellier,
      Difficile pour nous d’évaluer l’urgence de votre situation sans vous voir… Vous allez devoir vous trouver un nouveau dentiste !

      Les dentistes de la Clinique Dentaire Galt

  3. clara dit :

    J’ai du plomb gris dans la majeur partie de mes dents, pratiquement tout les plombs sont tombés et je me retrouve à mâcher mes aliments avec ma gencive. Je souffre depuis peu au niveau du trou en question… que dois-je faire?

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Clara,
      Malheureusement, une fois une dent restaurée, elle peut encore se dégrader si les conditions dans la bouches sont propices à la carie dentaire. Il serait important de comprendre ce qui a causé toute cette dégradation au niveau de vos dents (au niveau de votre alimentation et de votre hygiène buccodentaire) afin de s’assurer qu’une fois les nouvelles restaurations en place, le tout pourra être plus durable. Vous devrez consulter un dentiste pour recevoir les soins requis.

      Les dentistes de la Clinique Dentaire Galt

  4. chloé dit :

    Bonjour,
    Un amalgame d’une de mes molaires est tombé. J’ai RDV chez le dentiste dans une semaine. N’est ce pas trop à distance?
    Merci

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Chloé,
      Une semaine semble être un délai raisonnable si vous ne ressentez aucun inconfort et que vous êtes en mesure de bien nettoyer la cavité avec votre brosse à dent (afin d’éviter que les débris d’aliments restent coincés et que la carie progresse au niveau de la cavité).

  5. Julie dit :

    Bonjour, le ciment qui recouvrait mon amalgame ou plombage est tombé. Si je le fais recouvrir a nouveau, serai – je protégée contre une possible intoxication du au mercure ? Ma question est, si l’amalgame est couvert de ciment ou résine est–il sans risque pour la santé? En question de ciment ou résine lequel est recommendé(sans produits toxiques)?

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Julie,
      si l’amalgame est recouvert de composite, il émet moins de vapeurs dans la bouche, par ailleurs, la dent peut absorber du mercure via les tubulis dentinaires. Lorsque nous remplacons des amalgames , nous enlevons toujours la totalité de l’obturation afin de s’assurer qu’il n’y a plus de mercure dans la dent.

  6. Cynthia dit :

    Bonjour,j’ai peur parce que sur ma dent, la moitié du plombage est tombée.Que dois je faire?

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Cynthia,
      Il faudrait consulter un dentiste pour qu,il replace une nouvelle obturation (si la structure dentaire restante le permet).

  7. Désiré dit :

    Bonjour, Je suis allé récemment cher le dentiste pour qu’il me mette deux petits plombages sur deux débuts de caries.Le midi même ne faisant pas trop attention je mangeais normalement et j’ai peur que le plombage soit parti. Si cest le cas est-ce grave ou puis-je attendre jusqu’en 2018?
    Merci de votre réponse. Désiré

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Désiré,
      Il serait mieux de retourner chez le dentiste pour faire verifier le tout car si vous avez perdu la réparation, cela va laisser une cavité qui va s’emplir de debris de nourriture et de bactéries, ce qui permettra la progression de la carie.

  8. Marie Claire dit :

    Je me suis cassée la molaire du fond qui est plombée, je suis allée chez le dentiste le lendemain qui m’a mis un pansement. Ce pansement est parti dès le lendemain, j’y suis retournée et rebelotte, j’en suis à mon 4ème pansement. Pourquoi ne peut il pas me la plomber directement ? Merci de votre réponse

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Marie Claire,
      il est vrai que les pansements temporaires sont plus fragiles que les restaurations en composite ou en céramique. Leur utilité est cependant indéniable ! Parfois si on manque de temps pour faire la réparation définitive et que le patient est inconfortable, cela nous permet de rendre la personne confortable en attendant que le travail plus durable puisse être effectué. Aussi, si la restauration est profonde et que l’on craint pour la santé de la pulpe de la dent, mieux vaux placer une obturation temporaire pour voir comment la dent va réagir. C’est probablement pour l’une ou l’autre des raisons qu’il a choisit de mettre une obturation temporaire. Par ailleurs, si cela tombe constamment avec le temporaire, il se peut que l’obturation définitive manque elle aussi de rétention. Quand la dent est trop difficile a restaurer parfois la meilleure solution est de l’enlever. Reste a comprendre pourquoi ca tombe avant de refaire la réparation définitive !

  9. Duquesne dit :

    Voilà je suis étudiante 21 ans non fumeuse , non alcoolique (un verre de vin de temps en temps ) et depuis environ 3 ans je souffre de spasmes violents de la langue qui gonfle et bouge seul avec une douleur qui s’étend de mon oreille gauche à ma langue comme si que l’on joue avec mes nerfs c’est très douloureux surtout pour manger, parler , ou même dormir .. Les douleurs ont commencé en 2013-2014 puis la douleur à était dormante pendant quelques temps (mois ) puis les crises sont réapparus.Par ailleurs,depuis deux mois les crises sont quotidiennes cela m’empêche d’étudier,de travailler…de dormir.
    Cette douleur se déclenche à n’importe quelle moment quand je me lève d’une position assise ou quand j’essaye de m’endormir et de pose ma tête sur mon oreiller , quand je ris, quand je leve la tête au ciel, quand je tournr la tête,quand je salive ,quand je respire,lors de cetains sons stridents (cris)… Quand je bois,mange.

    J’ai vérifier mon cou à la recherche de grosseur et dès que je touche l’os de ma machoire la douleur s’éveille (4/10) mais quand je vais plus profond là c’est un 10/10 avec une sensation de brûlure qui part du plancher de la langue à ma langue pour arriver à mon oreille et sur la partie gauche du visage …HORRIBLE!!! Donc parfois il peut m’arrive de ne pas parler de la journée et de mettre ma langue en deux dans ma bouche en respirant par le nez pour évitez se déclencher la douleur.

    Concernant mon hygiène dentaire assez basique plus jeune j’ai eu beaucoup de caries avec des dentistes qui ont juste remplacé la chose par des plombs gris qui se sont brisés il y a quelques années et certaines parties de ses dents sont tombés alors que j’étais en train de manger.

    J’ai déjà consulté un dentiste il m’a dit que je somatisais cet abruti alors que je souffrais.

    J’ai oublié au cours de ces deux dernières années j’ai voulu faire des dons de sang mais ils ont refusé suite à de l’anémie et une tension très très basse (5 fois ) et il y a quelques mois des ecchymoses sont apparus sur mes bras et mes jambes qui sur ma peau très pâle était étrange.

    Ah et mes amydales m’ont été retiré à 5 ans ou 6.

    Mais je suis étudiante et je n’ai pas les moyens d’aller consulté un stomatologue,ORL…car mon assurance la SMENO ne le prends pas en charge et que les prix sont exorbitants donc je ne suis pas couverte.

    Vous êtes mon dernier espoir !! Please

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Valentyne,
      Votre situation semble bien complexe… Je ne connais pas les services couverts dans votre pays d’origine. Notre clinique est au Québec et ici, les patients se présentant aux urgences sont pris en charge par l’assurance maladie. Pour mieux comprendre votre histoire, il serait intéressant de savoir si les débuts des spasmes correspondent à un autre événement (extractions de dents de sagesse, accident avec impact à la mâchoire ou traitement en orthodontie par exemple). Il arrive aussi que des troubles de l’articulation des mâchoire originent d’événements dans la petite enfance (chute ou accident ou même une naissance difficile avec des forceps par exemple). Des spasmes musculaires peuvent se produire en présence de problèmes occlusaux et articulaires. J’ai rarement entendu parlé de spasmes au niveau de la langue par contre (y a-t-il d’autres muscles tendus (masséter ou temporaux ?). Y-a-t-il des migraines associées ? Si c’est un problème lié à l’articulation et à l’occlusion, il serait pertinent de faire une résonance magnétique nucléaire des articulations de la mâchoire pour voir l’état des structures. Si c’est associé avec l’extraction des dents de sagesses, un scan 3D pourrait être intéressant pour voir si la cicatrisation de l’os semble présenter des anomalies. Dans tous les cas, rien de tout cela ne sera gratuit, mais si cela compromet votre bien être, il vaut certainement la peine de mettre des ressources dans la recherche de solutions. En espérant que ceci vous est utile, nous vous souhaitons du succès dans votre quête de réponses et de solutions.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).