Les matériaux de restauration

Les matériaux de restauration

Chaque dent doit être évaluée individuellement afin de déterminer le meilleur matériau à utiliser.

Composites directs

Indications : Lorsque la cavité à restaurer est de petite taille (moins de la moitié de la largeur de la dent).

Fabrication : La cavité est d’abord nettoyée et scellée avec une résine liquide. Le composite est ensuite inséré sous forme de pâte et polymérisé (durci) à l’aide d’une lumière intense. Les composites sont fabriqués d’environ de 85% de particules de silice et de quartz ainsi que de 15% de résine.

Avantages : De couleur blanche, ils sont esthétiques. Ils sont beaucoup plus biocompatibles que les amalgames au mercure (environ 5000 fois plus). Ce matériau est l’alternative à l’amalgame la plus économique.

Désavantages : Chez ceux qui grincent des dents, ils s’usent plus rapidement que les amalgames. La dent peut demeurer légèrement sensible aux changements de température et à la pression au début. Il faut voir le composite comme une restauration temporaire car les composites ont une durée de vie moyenne de huit ans.

Restaurations de céramique CEREC

Indications : Lorsque la cavité ou la restauration à remplacer est plus volumineuse.  Si la dent présente des signes de fragilité tels des fissures, c’est le matériau de choix car c’est la seule restauration qui redonne la solidité originale des dents.

Fabrication : En une seule visite, photo numérique, conception par ordinateur et usinage.

Avantages : Conservation optimale de la structure dentaire saine avoisinante. Très esthétiques, elle redonnent 98% de la solidité originale à la dent. Elles sont également plus résistantes à la fracture et à l’usure. C’est le type de restauration dentaire le plus durable.

Désavantages : Coût plus élevé.

En savoir plus

Restaurations en or

Indications : L’or résiste mieux que la céramique lorsqu’il est en couche mince.  Ce matériau sera donc tout indiqué lorsque l’espace disponible pour le matériau de restauration est limité et que nous souhaitons recouvrir une ou plusieurs cuspides fragiles (les pointes des dents postérieures).

Fabrication : Nécessairement au laboratoire – en deux rendez-vous.

Préparation : À peine plus extensive que pour les composites directs, elle permet de rester très conservateur sur l’épaisseur du matériau, tout en étant beaucoup plus durable que les composites.

Avantages : Restaurations très solides et durables, très douces pour la dent ou la restauration opposée, plus résistantes que la céramique lorsqu’employée en couche mince.

Désavantages : Moins esthétiques. Les incrustations en or peuvent nécessiter une recimentation à l’occasion. Les métaux peuvent augmenter les courants électriques dans la bouche, c’est pourquoi l’or n’est pas recommandé si il y a d’autres métaux à proximité (amalgames, partiels, etc.). Coût élevé.

Couronnes

Indications : Lorsque la restauration ou la cavité est très extensive et la dent doit être protégée par une structure plus forte. Si une réhabilitation complète de la bouche est nécessaire car les dents sont très usées ou brisées, il sera plus pratique de restaurer les dents avec des couronnes de laboratoire.

Fabrication : La majorité des couronnes de céramique peuvent être réalisée en une seule séance à l’aide de la technologie cerec.  Par ailleurs, pour certains travaux plus élaborés ou lorsque l’esthétique exige un travail de précision, les couronnes sont réalisées au laboratoire.  Le centre de la dent est reconstruit en composite et l’extérieur de la dent est meulé. La couronne (genre de chapeau qui recouvre la dent) peut être fabriquée toute en porcelaine, toute en or ou en or recouvert de porcelaine.

Avantages : Bonne protection à long terme. Très esthétique lorsque la porcelaine est utilisée. Excellente fonction et durabilité.

Désavantages : Moins de conservation biologique de la dent (6% de risque de traitement de canal). Coût élevé.

Les matériaux de restauration

Dans cet article, nous discutons des différents matériaux pour restaurer les dents.

Lire la suite »

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. Grandin dit :

    Bonjour,

    J’ai actuellement un composite sur une deuxième prémolaire inférieure droit depuis six ans.

    Mon dentiste a pris pour habitude de me refaire le composite chaque trois ans, me disant que la longévité d’un composite excède pas trois ans…

    Je viens de lire sur votre site que la durée de vie d’un composite était d’huit ans.

    D’autant plus que mon dentiste m’a fait remarquer que mon composite était toujours en bon état, toujours étanche, j’ai rendez-vous la semaine prochaine pour le faire changer une troisième fois, je voulais avoir un conseil à fin de savoir s’il fallait que je change de composite ou de dentiste ?

    En espérant avoir rapidement une réponse

    Bien cordialement

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Grandin,
      La durée des restaurations est variable. Nous ne nous appuyons jamais sur une statistique pour déterminer si une restauration doit être remplacée ou pas. Si le composite est toujours étanche, il n’y a aucune raison de le remplacer. On voit des composites de 20 ans toujours en bon état. On ne les remplace pas. Il y a aussi des composites qu’il faut remplacer après 2 ou 3 ans parce qu’il y a eu une reprise de carie ou une cassure de la dent ou du composite. Nous vous conseillons de vérifier que cette obturation est bel et bien défectueuse avant de la remplacer.

  2. joarice erns dit :

    Bonjour, j’aimerais savoir combien temps une restauration en couronnepeut dure dans LA bouche?

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour,
      La durée de vie d’une restauration dépend de plusieurs facteurs. D’abord l’état de la dent qui est restaurée. Plus il reste de structure dentaire en général meilleur est le pronostic, aussi, le fait qu’une dent soit vivante versus dévitalisé améliore grandement le pronostic. Enfin l’entretient et l’alimentation de la personne qui a cette couronne aura un impact énorme sur le pronostic. Ceci était dit, les chiffres qui circulent souvent sont autour d’une dizaine d’année, mais dans de bonnes conditions, la durée de vie peut être beaucoup plus grande.

  3. Dréan dit :

    Bonjour, mon fils de 19 ans s’est cassé les deux incisives (environ la moitié), la pulpe et le nerf n’ont pas été touché à priori. La dentiste a donc fait une restauration en composite. Malheureusement cette restauration n’est pas esthétique. La couleur du composite est différente de celle des dents (un peu grisâtre, alors que les dents de mon fils sont bien blanches). Cela le gêne beaucoup. Est-il possible de refaire un composite rapidement et de trouver une couleur plus approchante?
    Cordialement

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour,
      oui, définitivement, il devrait être possible de reprendre la restauration si l’esthétique n’est pas satisfaisant, vous devriez en discuter avec votre dentiste. Lorsque les dents sont cassées, il faut souvent employer des composites plus opaques (ils ont souvent l’appellation dentine) pour la couche profonde afin de limiter la transparence et un composite pour translucide peut être employé en surface pour donner plus de vitalité (composite émail), c’est peut-être parce qu’il manque d’opacité en profondeur que la couleur sort trop grise.

  4. Magoul dit :

    Bonjour,

    Je viens d’avoir une fissure au niveau du dent et je veux le restorer avant que ça s’agrave.

    Est ce que je peux savoir aproximativement le coût de l’intervention ?

    Merci d’avance.

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour,
      c’est impossible de vous donner un prix sans voir l’état de votre dent. Vous êtes bienvenue de nous consulter pour une évaluation en nous contactant par téléphone pour prendre un rendez-vous.

  5. Abdou dit :

    Bonjour,
    J’ai une petite fissure en bas de l’incisive centrale. Ma dentiste la reconstituée avec du résine composite. Ma question est ce qu’il n’y a pas de risque de perdre la petite couche de résine on mangeant ou croquant une pomme par exemple. Merci d’avance.

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour,
      ce n’est pas impossible de perdre la restauration, mais généralement ce n’est pas un problème et on ne donne pas l’instruction de ne pas manger dessus. Si vous avez des doutes sur la solidité, mieux vaut verifier avec votre dentiste qui connaît mieux que nous la resistance de ce qui a été installé !

  6. Delgutte dit :

    Bonsoir
    ayant eu une enfance difficile je me retrouve maintenant avec de mauvaises dents. 17 à enlever avec 3 dents de sagesses à enlever dans les 17 seulement aucun stomatologue que j’ai été voir n’accepte de m’endormir complètement pour effectuer le travail proposeriez-vous d’autres solutions ?? J’ai également 1 où des kystes et les dents sont très abîmées ou cassées.
    merci pour votre réponse

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour, Je ne connais pas l’offre de service en europe. Pour le Québec, il existe des cliniques ou le dentiste a une formation pour procéder avec le patient sous sédation consciente. Cela permet d’être presque endormi et de passer avec plus de facilité au travers des RV dentaires qui nous font peurs. Il peut aussi être possible d’utiliser l’hypnose pour se détendre et apprivoiser votre peur (on peut alors procéder en plusieurs petits RV). Il peut aussi être utile de vous prescrire un anxiolytique tel que l’ativan pour vous aider à passer au travers.

  7. Jacinthe Brisson dit :

    Bonjour! J’ai consulté en urgence pour une douleur (élancements) qui allait jusqu’à la joue, au-dessus des dents 24, 25 et 26, qui sont les trois plombées en gris (plombages datant de l’enfance). On me dit que j’ai une légère fissure et on me propose une couronne et, probablement, un traitement de canal sur la 24. Je n’ai aucune douleur au test de percussion sur aucune dent, uniquement au froid. Le lendemain, un bout de plombage tombe sur la 26. Le dentiste que je vois ce deuxième jour est d’avis qu’après la pose de l’amalgame, une plaque occlusale serait à préconiser et propose de ne rien faire sur la 24, car à son avis, la fissure semble trop petite pour devoir poser une couronne. Est-ce normale d’avoir deux diagnostics aussi différents? Merci!

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour Jacinthe,
      Il peut exister différentes solutions pour un même problème et la solution proposée peut varier selon la personne que l’on consulte. Par exemple, pour la question des fissures, il est impossible de prédire avec exactitude quand ou comment une dent va casser. Ainsi, on peut décider de restaurer la dent avant que la fracture se produise (si on juge qu’il y a un risque significatif) ou on peut préférer attendre si on pense qu’il y a plus de risque d’être obliger de dévitaliser la dent en intervenant. Pour les traitements de canaux, certains dentistes voudront les éviter a tout prix alors que d’autres le propose avant de procéder à la pose de la couronne lorsque la structure restante est si fragile qu’il manque de rétention. En installant un pivot dans la dent avant on augmente la rétention… D’autres proposeront de placer un implant plutôt que de restaurer une dent très fragile dont le pronostic est moyen. Il y a beaucoup de nuances a avoir et c’est bon de discuter avec votre dentiste des priorités qui sont les vôtres plutôt que de lui laisser choisir le meilleur traitement pour vous. C’est souvent comme cela que l’on arrive à déterminer la solution qui convient le mieux pour. Nous réitérons l’importance de vous sentir en confiance avant de procéder et dans le doute, oui ca peut être une bonne idée d’aller chercher un autre avis !

  8. ninio dit :

    Bonjour,

    Mon dentiste vient de me poser un composite sur une molaire inférieure mais une fois la dent réveillée j’ai l’impression que ce composite n’est pas assez  » haut ». En serrant les dents je ne sens quasiment pas ma molaire.

    Est-il possible de rajouter de la « hauteur « de composite sur celui qui vient juste d’être mis ou faut -il reprendre tout le travail ?

    merci d’avance

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      Bonjour, on peut ajouter du composite sans tout enlever dépendamment de la situation. Par contre, une mince couche de composite placée simplement sur l’ancienne ne tiendrait pas, il faudra donc enlever minimalement une portion de l’ancienne restauration. Si le manque est minime, il arrive que les dents bougent et que les contactes perdus reviennent au bout d’un certain temps.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).