Serrement des dents

Mis à part lorsque nous mangeons, nos dents ne devraient pas être en contact. Lorsque nous avons tendance à garder les mâchoires serrées durant de longues périodes, que ce soit le jour ou la nuit, nous avons un problème de serrement de dents. Cela peut avoir des effets néfastes sur les dents, les gencives, les muscles de la mastication et l’articulation de la mâchoire.

Causes

L’occlusion des dents

Lorsque l’on a un problème de serrement ou de grincement de dent, une majorité de gens pensent qu’ils doivent trouver un moyen de se relaxer et de libérer leur stress. S’il est vrai que le stress peut être un facteur aggravant pour le serrement de dent, il est important de savoir qu’il n’est généralement pas l’unique cause de ce problème fréquent.

En effet, si nos dents ne ferment pas harmonieusement ensemble, c’est-à-dire s’il y a des mauvais contacts entre les dents, cela entraîne une réaction musculaire de serrement ou de grincement des dents. La relation entre les dents et la mâchoire s’appelle l’occlusion, et si cette relation n’est pas bonne on dira que l’on a une malocclusion. Votre dentiste peut vérifier avec vous si souffrez d’une malocclusion et vous proposer divers moyen pour la corriger ou pour pallier à ses effets.

Bonne occlusion

Une occlusion idéale consiste à avoir toutes les dents qui se touchent en même temps lorsque l’on ferme les dents en adoptant la posture de la mâchoire qui soit la plus naturelle (celle où elle voudrait aller si les muscles arrivaient à se détendre…).

Lorsque l’on avance ou l’on bouge latéralement la mâchoire du bas, seules les dents d’en avant devraient se toucher. Si vous sentez que vos dents d’en arrière frottent fort les unes contre les autres lorsque vous faites certains mouvements de la mâchoire, cela pourrait être de mauvais contacts et ces contacts peuvent engendrer une réaction de vos muscles (serrement ou grincement des dents).

Mauvaise occlusion

Beaucoup de gens ont une malocclusion et se sont habitués à leurs mauvais contacts. D’une certaine manière ils sont en équilibre dans leur déséquilibre. Ils peuvent serrer régulièrement des dents, mais ne pas trop s’apercevoir que quelque chose ne va pas.

Un petit changement tel le remplacement d’une obturation ou la restauration d’une dent craquée peut modifier la manière dont les dents ferment ensemble et provoque le réflexe de serrer ou de grincer des dents. Si une nouvelle réparation est trop épaisse, cela peut amener le réflexe de serrement ou de grincement des dents. Parfois, un simple ajustement de cette dent réglera le problème, il est donc conseiller de consulter votre dentiste si vous remarquez que vous commencez à serrer des dents après avoir eu un travail dans votre bouche.

Dans d’autres situations plus complexes, il faudra adresser le problème plus globalement. Par exemple, si une restauration est faite sur une dent qui subissait un mauvais contact avant d’être restaurée et que la nouvelle restauration élimine ce mauvais contact, cela peut révéler des mauvais contacts qui étaient auparavant masqués. Ceci explique pourquoi il arrive parfois que suite à un travail fait dans la bouche, c’est une dent qui n’a pas été touchée qui devienne hypersensible. Cela explique aussi pourquoi chez certaines personnes, les dents semblent se casser les unes après les autres.

Les matériaux de restauration

Dans cet article, nous discutons des différents matériaux pour restaurer les dents.

Lire la suite »

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).