Serrement des dents: Prévention

Serrement des dents: Prévention

Il n’y a pas beaucoup de moyens de prévenir un problème de serrement. On peut chercher à se détendre en pratiquant la relaxation ou le yoga ou encore avec des traitements en massothérapie, en ostéopathie ou en chiropractie. Par ailleurs, il est important de comprendre que même si ces approches complémentaires sont très utiles, le mieux est généralement de les employer en combinaison avec des soins dentaires pour pallier à la malocclusion ou la corriger. Autrement, le serrement ou le grincement risque de revenir tôt ou tard.

Il est important de savoir que les signes sur la dentition, les muscles et/ou l’articulation précèdent toujours les symptômes. Vous avez donc intérêt à agir si votre dentiste perçoit les effets de ce serrement ou ce grincement des dents et ce, même si vous n’avez pas encore de douleur… Les signes les plus souvent observés sur les dents sont le déchaussement, la mobilité, l’usure, l’apparition de fissures ou de cassures. Les symptômes peuvent être de l’hypersensibilité à certaines dents, des maux de têtes et des tensions musculaires au niveau de la tête et du cou. Il arrive aussi qu’à force de serrer trop fort nos dents, l’articulation de la mâchoire se mette à faire du bruit lors de l’ouverture de la bouche (un craquement ou un bruit de clic) ou que les muscles de la mastication deviennent douloureux ou développent un spasme.

Les matériaux de restauration

Dans cet article, nous discutons des différents matériaux pour restaurer les dents.

Lire la suite »

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).