L’érosion dentaire

L’érosion dentaire

Qu’est-ce que l’érosion dentaire?

L’environnement buccal possède un équilibre chimique qui lui est propre. Le phénomène d’érosion dentaire survient lorsque les dents sont exposées à des attaques acides répétées. Ce phénomène provoque une destruction prématurée de la dentition. Celle-ci atteint généralement plusieurs dents. Elle peut être douloureuse ou non. La source d’acidité peut provenir d’un agent irritant extérieur au corps ou non.

Causes extérieures au corps

Les origines de l’érosion peuvent être très variées. Les causes extérieures au corps les plus fréquemment observées proviennent d’une alimentation acide. On y retrouve majoritairement : la consommation de boissons gazeuses, de boissons énergisantes, de jus de fruits, d’agrumes frais ou en jus (citrons, pamplemousses et oranges), de vinaigrettes ou de certains alcools. Dans de plus rares situations, l’érosion dentaire peut provenir de l’usage de drogues dures (ex. : cocaïne frottée sur les dents). Finalement, les milieux de travail qui possèdent un environnement propice à l’inhalation de vapeurs acides doivent être pris en considération.

Causes provenant du corps

Les origines de l’érosion provenant du corps sont majoritairement reliées à l’acidité provenant de l’estomac. On en retrouve plus fréquemment chez les personnes atteintes de reflux gastro-oesophagiens, dans les cas de troubles alimentaires (anorexie et boulimie) ou toute autre condition où les acides provenant de l’estomac se retrouvent en contact avec les dents.

La salive, un protecteur naturel

Il est important de noter que la salive protège de façon naturelle les dents en diluant les acides. Il est donc fréquent de remarquer que les personnes ayant une moins grande quantité ou qualité de salive sont plus touchées par le phénomène d’érosion dentaire. Les causes les plus fréquentes sont : le vieillissement normal et la prise de médicaments qui ont pour effet secondaire de diminuer le flot salivaire (antidépresseurs, anxiolytiques, etc.). Il existe plus rarement des conditions médicales, tel le syndrome de Sjögren, qui touchent le flot salivaire.

Signes et solutions

Les signes les plus courants d’érosion dentaire sont : l’aspect terne ou la perte de brillance des dents, un amincissement de la dent sur sa surface extérieure ou intérieure (buccale ou linguale) ou un jaunissement des dents (perte d’émail laissant transparaître la dentine plus jaunâtre).

La solution pour éliminer l’érosion est en général l’arrêt de consommation d’aliments trop acides. Il est aussi possible de minimiser les effets nocifs des acides. Par exemple, boire avec une paille les boissons acides, se rincer la bouche avec de l’eau après avoir mangé l’aliment ou le liquide acide, éviter de croquer directement l’aliment (citron) et éviter de siroter ou de brasser les liquides dans la bouche.

Il est aussi possible de protéger la dentition en évitant de brosser les dents pendant une période de 30 minutes suivant la consommation d’aliments ou de boissons acides. On peut aussi utiliser un dentifrice à pH neutre ou basique ou un rince-bouche neutre ou basique ou encore de la gomme à mâcher sans sucre ou au xylitol pour protéger la dentition et stimuler la salivation.

Parlez-en à votre dentiste!

Lorsque les causes seront contrôlées, le patient pourra décider, pour des raisons esthétiques ou de confort, de remplir les zones d’érosion créées si cela est possible. Une consultation avec le dentiste est fortement recommandée pour discuter des soins à prodiguer en fonction de la gravité de la situation.

Les matériaux de restauration

Dans cet article, nous discutons des différents matériaux pour restaurer les dents.

Lire la suite »

Poser une question ou laisser un commentaire

  1. Diane Gagné? dit :

    Est-ce qu’une érosion dentaire peu cacher de graves problèmes de santé ???

    1. Clinique dentaire Galt dit :

      La présence d’érosion dentaire sur plusieurs dents, en particulier à la partie interne des dents du haut peut être un signe qu’il y a du reflux. Si tel est le cas, il serait bon d’en parler avec votre médecin.

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).