fbpx
Coût des traitements

Coût des traitements

Un coût fixé selon le Guide des tarifs de l’ACDQ

Au Québec, le dentiste qui opère sa clinique est libre de décider des coûts pour les traitements prodigués aux patients de son établissement.

Il est important de savoir que l’Association des chirurgiens dentistes du Québec (ACDQ) fournit à ses membres un guide des tarifs’complet de tous les actes dentaires pouvant être prodigués par ses membres.

À la Clinique dentaire Galt, nous suivons majoritairement le Guide des tarifs de l’ACDQ.

Politique d’entreprise sur les coûts de traitement

Il est dans notre politique d’entreprise de ne commencer aucun traitement que ce soit avec un patient avant qu’il soit informé des coûts.

Dans le cas d’une variation des coûts au cours d’une procédure pour quelques raisons que ce soit, le patient est informé du changement dans la procédure et avisé des nouveaux prix. Il décidera avec le dentiste de son choix de procédure selon la situation.

Traiter ou ne pas traiter ? Là est la question !

Certains facteurs peuvent faire varier les prix ou le choix du dentiste de traiter ou ne pas traiter un patient.

Le dentiste doit évaluer la durée et la complexité du traitement. Une grande quantité de variables peuvent complexifier une procédure comme condition physique ou médicale du patient, l’accès dans la bouche, le positionnement du patient sur la chaise ou le vécu du patient.

Il devient évident que chaque personne doit être traitée dans son individualité et chaque plan de traitement est personnalisé.

Consultation ou demande de prix à distance

En considérant les faits énoncés précédemment, il devient très difficile pour le dentiste de bien évaluer la condition et les demandes et exigences de son patient à distance.

Une visite de consultation en cabinet devient alors indispensable au dentiste pour bien évaluer la situation et poser un diagnostic juste.

Cette évaluation peut prendre la forme d’une visite d’examen complet ou un examen d’aspect particulier selon la situation.

Magasinage de son dentiste

Tout patient est libre de choisir son dentiste en fonction des variables qui sont prioritaires dans sa vie (relation de confiance, philosophie de pratique, confort, professionnalisme, personnalité, prix, etc.).

À la Clinique dentaire Galt, nous jugeons prioritaire la qualité de contact avec son dentiste et l’équipe dentaire.

Notre équipe travaille conjointement dans un but d’aider le patient à visualiser et à comprendre sa condition dentaire. Nos récentes rénovations nous ont permis de nous munir de la plus haute qualité d’appareils pour y parvenir (radiographies numériques, caméra intra-orale, téléviseur dans toutes les salles).

Le dentiste et son équipe offrent au patient des explications avec photos et radiographies permettant de bien comprendre sa condition dentaire et d’effectuer un choix éclairé sur les types de traitements qui lui sont offerts. Le patient peut alors prendre sa décision finale sur son choix de traitement. À ce point, il revient à la discrétion du patient de téléphoner dans diverses cliniques dentaires de sa région ou même de s’informer à l’étranger pour demander les prix d’un traitement dentaire. Quoique les prix puissent différer d’un endroit à l’autre, nous sommes d’avis que la RELATION DE CONFIANCE avec son praticien dentaire prévaut sur le coût d’un traitement.

Traitement à l’étranger

De plus en plus de patients voyagent à l’étranger pour se faire prodiguer des soins dentaires.

Nous sommes d’avis que le client n’est pas toujours capable d’évaluer la qualité des soins offerts à l’extérieur du Canada.

Nous avons l’occasion de rencontrer occasionnellement des patients ayant reçu de tels soins. La qualité des soins est malheureusement très variables et certains matériaux utilisés ne respectent pas les normes canadiennes.

Dans certaines situations, le dentiste au Québec n’est pas en mesure de faire un bon suivi des soins effectués à l’étranger. Par exemple, dans certains cas de restauration sur implant, le remplacement de pièces devient difficile, soit parce que la provenance de certaines pièces est difficile à identifier ou parcequ’elles ne peuvent être fournies au Québec.

Protection du public avec l’Ordre des dentistes et des hygiénistes du Québec

Les patients soignés au Québec ont la chance d’être protégés pas l’Ordre des dentistes ou l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec. Les matériaux dentaires utilisés et la qualité des soins prodigués sont constamment vérifiés au cours de la vie professionnelle des dentistes.

À cet effet, nous avons récemment eu la visite d’un inspecteur de l’Ordre et toutes nos installations, nos procédures et notre tenue de dossiers ont été jugées conformes.

À propos des assurances dentaires

Nos tarifs sont les mêmes pour une personne assurée ou non, c’est la LOI ! Nous vous demanderons les coordonnées de votre assureur pour la transmission de vos documents et pour la facturation par voie électronique. Il est toutefois important de savoir que les compagnies d’assurance ne discutent qu’avec la personne assurée et non le bureau dentaire. Nous pouvons préparer pour vous les estimations et les réclamations à votre compagnie d’assurance, mais les réponses vous seront transmises directement. Lorsque votre régime d’assurance le permet, une transmission électronique est traitée le jour même du soin et vous n’avez qu’à débourser la partie des traitements qui n’est pas remboursée par votre forfait.

Généralités sur les assurances dentaires :

  • Chaque patient est responsable de s’informer à son assureur dentaire des détails reliés à son plan d’assurance. Le cabinet dentaire n’est pas autorisé à recevoir ces renseignements directement. Les patients peuvent recevoir l’aide du bureau de dentiste pour mieux comprendre leur forfait et poser des questions pertinentes à leur assureur.
  • Chacun des membres d’une même famille possède son montant d’assurance prévu au forfait et ce montant n’est pas transférable à qui que ce soit.
  • La majorité des régimes d’assurance dentaire offrent un montant limite par année oscillant généralement autour de 1000 $. Il est de la responsabilité du patient de suivre l’évolution de ses dépenses dentaires et de s’assurer qu’il n’atteint pas sa limite auquel cas il devra débourser la différence à ses frais. Le cabinet dentaire n’est en aucun cas responsable du suivi de ces frais.
  • La majorité des compagnies d’assurances fixent une fréquence de visite de prévention (examen et nettoyage), soit tous les 6, 9 ou 12 mois. Le patient peut choisir de suivre son régime d’assurance, mais doit être conscient que la fréquence payée peut ne pas convenir à sa condition buccale. Cette fréquence n’a aucun lien avec la prescription du dentiste et de son équipe en fonction des besoins réels de la santé dentaire de chaque client.
  • Certaines compagnies d’assurance remboursent le prix des traitements en fonction du Guide des tarifs de l’Association des dentistes du Québec (ACDQ) des années précédentes. Il n’est pas rare de voir le remboursement basé sur un tarif de plusieurs années en arrière.
  • Certains régimes d’assurance dentaire prévoient un montant de franchise à payer chaque début d’année ou à la date de début du contrat. Ce montant varie généralement entre 25$ à 100$ selon les forfaits.
  • Les patients couverts par leurs assurances dentaires pour des soins majeurs (couronnes et ponts par exemple) doivent passer par un processus d’estimation et d’évaluation auprès du dentiste-conseil de leur compagnie d’assurance avant de voir leurs frais approuvés et remboursés.
  • Certaines compagnies d’assurance remboursent les frais pour des restaurations en résine composite (obturations blanches) au prix des restaurations en amalgame (obturations grises). Ainsi, comme une restauration blanche est légèrement plus coûteuse, la couverture prévue passe à un pourcentage moindre pour le patient. (Cas hypothétique : Une molaire en blanc coûte 110 $. Elle sera remboursée à 80 % du montant du gris (100 $) et donc le client devra payer une différence de 30 $ au lieu de 20 $ en gris.

Modalités de paiements

Veuillez vous informer au sujet de notre politique de paiement directement au cabinet. Nous nous réservons le privilège de prendre des ententes de paiement personnalisées en fonction de chaque patient.

Pour des solutions de financement de 3000 $ et plus, nous offrons le service DENTOPLAN.

Crédit d’impôt pour frais médicaux

Au Québec, et au Canada, il existe des crédits d’impôt non remboursables disponibles pour les patients. Il devient intéressant pour certains patients de procéder à certains traitements au cours de la même année d’imposition. Pour en savoir plus, consultez le site de Revenu Québec ou de l’Agence du revenu du Canada, ou parlez-en à votre comptable. En fin d’année, un reçu annuel peut être produit gratuitement par le cabinet à votre demande.